Controle de sécurité par des agents de sécurité privée à l'institut français de Cotonou avec des chiens dressés

Le renouveau démocratique intervenu à partir de 1990 à nos jours s’est donné pour objectif la relance de l’économie à travers la promotion du secteur privé. Il fait valoir une ère nouvelle où l’individu occupe une place prépondérante dans le système économique qu’est le libéralisme économique.L’Etat alors se constitue sur une nouvelle base idéologique. Ainsi, face au défi de la mondialisation, le Bénin s’intègre dans le concert des Nations par la réorganisation politique et la gestion des ressources humaines. Désormais, le libéralisme concède la gestion des entreprises aux privés surtout avec les exigences de l’ajustement structurel. Le champ de la gestion libérale des entreprises fait désormais figure de favori dans les politiques économiques parce-que perçu comme le mieux adapté pour une réussite économique et sociale.Le secteur de la sécurité fortement rattaché dans les esprits aux prérogatives exclusives de l’Etat n’est pas resté en marge de cette réalité.

Les nombreux problèmes de moyens techniques que connais la police sur le plan d’équipement combiné avec le faible ratio populations / policier à l’échelle nationale avec le cas de Cotonou où l’on dénombre un policier pour 500 habitants est frappant. Par ailleurs l’avènement récent de la police municipale ne résout pas de façon significative l’épineux problème d’effectif

des forces de l’ordre dans la ville de Cotonou. Ces derniers sans armes de dissuasions se concentrent essentiellement sur le maintien d’ordre dans le marché Dantokpaet son quelque fois positionnés au côté de la police nationale pour la régulation de la circulation au niveau des grands carrefours de la ville. La nécessité de libéraliser certaines taches de la police publique afin de permettre à des entrepreneurs d’exercer des taches de

sécurité rapprochée pour répondre aux besoins accrus de sécurité exprimer par la population s’est imposée depuis le renouveau démocratique. Ainsi selon l’article 1er, des dispositions générales sur la sécurité privée, les activités de surveillance de gardiennage et de protection des personnes et des biens peuvent êtreexercées par des entreprises privées. L’externalisation de ces services a permit un très fort essor de la « sécurité contractuelle » c’est-à-dire des services offerts par des individus et des groupes qui s’organisent désormais sous la forme d’entreprises indépendantes. Ces corps spécialisés dans la production de sécurité deviendront les éléments d’une véritable industrie de la sécurité, qui entretient désormais des rapports marchands avec des consommateurs ainsi devenus leurs clients.

Articles relatifs
Citypool security célèbre le talent de ses gardes

A Citypool security, agence de sécurité privée, l’homme est au cœur de toutes les actions. Chaque année, pour prouver aux ... lire la suite

agent de gardiennage privée debout à coté d'une voiture
La sécurité privée

Les agents privés de sécurité assermentés pourront constater  par procès-verbaux les infractions entrainant un préjudice n’excédant pas 200 euros et ... lire la suite

Ajouter un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.